Accueil » Un best-seller du Moyen Âge : le Roman de la Rose

Un best-seller du Moyen Âge : le Roman de la Rose

En construction …

Le premier Roman de la Rose, écrit vers 1230 par un poète courtois, Guillaume de Lorris, raconte les étapes initiales d’un parcours amoureux au milieu d’un jardin d’Amour. Inachevé, il s’interrompt après 4058 vers alors que l’amant, désespéré, est séparé de la Rose (la Dame) par les murailles pleines de personnages du château de Jalousie. Ce premier texte est la mise en récit, à travers la fiction d’un songe autobiographique, des thèmes de la lyrique courtoise, une sorte de synthèse poétique de la fin’amor (qui est alors à la fois à son apogée et au début de son déclin), un art d’aimer complexe et subtil, dans lequel l’allégorie est utilisée avec beaucoup de légèreté. Le Roman de la Rose est achevé vers 1270-1275 par Jean de Meun, clerc parisien par ailleurs traducteur d’oeuvres latines. Vers le milieu de l’ouvrage il donne son nom : Jean Chopinel, né à Meun-sur-Loire, ainsi que celui de son prédécesseur. Cette deuxième partie est une longue glose critique et ironique de la première, dont le ton est beaucoup plus lourd et démonstratif. L’amant perd ses illusions courtoises, et va jusqu’à cueillir la rose, dans une scène d’une obscénité à peine voilée. Les personnages sont des figures allégoriques: le dernier mot revient à Nature, qui exalte procréation et fécondité. Les thèmes courtois sont remplacés par des conseils cyniques, des digressions philosophiques inspirées d’Alain de Lille, des exposés scientifiques, des prises de position sur l’actualité. Le Roman de la Rose connaît un succès durable surtout grâce à cette deuxième partie. Au début du XVe siècle, il est l’objet de la première querelle écrite de la littérature française, lorsque Christine de Pizan attaque les positions antiféministes de Jean de Meun. Livre de référence pour la Renaissance, il échappe au mépris pour le Moyen Âge et est édité par Marot (site Paris BnF).

Rose UCB 109
Christine de Pizan : Débat sur le roman de la rose, copié par Gontier Col [Berkeley, University of California, Bancroft Library, UCB 109]

Le projet de la Milton S. Eisenhower Library of The Johns Hopkins University and The Pierpont Morgan Library prend en compte les manuscrits suivants :

¶ Walters Art Gallery 143 : ca 1325-1350. 143 f. 300 x 216 mm. Paris ? 41 miniatures. Notice de Christine Mc Webb.
¶ Pierpont Morgan Library 948 : ca 1520. Vélin. 210 f. 262 x 186 mm. Copié par Girard Acarce pour le roi Francis Ier.
¶ Oxford Bodleian Library Douce 195 : XVe s. Français. Armes de Savoie et d’Orléans. Décoration de Robinet Testard.
¶ Oxford Bodleian Library Douce 332 : XVe s. Français. Grisaille.
¶ Oxford Bodleian Library Selden Supra 57 : fin XIVe s. Français.
¶ J. Paul Getty Museum Ludwig XV 7 : Parchemin. Paris, 1405. 138 f. 372 x 258 mm. Possesseur (?) : Jean du Rueil (1474-1537). Notice de Christine McWebb.

Ce projet est issu de la collaboration des Sheridan Libraries de Johns Hopkins University et de la Bibliothèque nationale de France (BnF). La création de cette ressource et la numérisation des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France ont été rendues possible grâce au soutien généreux de la Fondation Andrew W. Mellon. L’objectif de la Bibliothèque numérique du Roman de la Rose est la création d’une bibliothèque numérique qui inclura tous les exemplaires connus du Roman de la Rose, dont le nombre s’élève à 300 environ. Les versions numériques portent sur environ 150 manuscrits.

Manuscrits du Roman de la rose

FRANCE
¶ Châlons-en-Champagne BM 270 : parchemin. 159 f. 316 x 226 mm. Fin XIVe s. Voir notice de Christine McWebb . Langlois, p. 121-122.
¶ Montpellier, Bibliothèque Interuniversitaire, médecine H.245 : parchemin. 157 f. 305 x 216 mm. Voir notice de Christine McWebb . Langlois, 134-135.
¶ Paris BnF Fr. 378 : parchemin. 74 f. 365 x 272 mm. Fin du XIIIe siècle (?). Miniatures (Langlois, p. 3)
¶ Paris BnF Fr. 380 : parchemin. 160 f. 374 x 280 mm. ca 1400. Copié par Nicolas Flamel. Sur une f. de garde : Le Romant de la Rose. Est a Jehan, filz de roy de France, duc de Berry et d’Auvergne, conte de Poitou, d’Estampes, de Bouloingne et d’Auvergne. Flamel. Au f. 160r : Ce livre est au duc de Berry. Jehan. Le duc de Berry l’avait reçu le 7 juillet (ou juin) 1403 de Martin Gouge, évêque de Chartres, lors son trésorier general. Il fut donné à Guillaume Lurin le 3 mars 1414 (L. Delisle, Cabinet des Manuscrits, III, 102 ; Recherches sur la librairie de Charles V, partie II, p. 267; Langlois, p. 5). Voir également la notice de Christine McWebb . Ci-contre, f. 1, détail. (c) BnF.

¶ Paris BnF Fr. 797 : parchemin. 134 f. 322 x 246 mm. XVe s. (Langlois, p. 6)
¶ Paris BnF Fr. 798 : parchemin. 274 f. 304 x 240. XVe s. En plusieurs endroits : Ce livre appartient a moy Claude Mondin, advocat en la cour de Parlement. (Langlois, p. 6)
¶ Paris BnF Fr. 799 : parchemin. 121 f. 321 x 230 mm. Milieu du XIVe s. Au bas du dernier f. verso : Ce livre est a Artault de Barey, que le ly retendra ne seras pas son amy. Miniatures enlevées sauf une (Langlois, p. 7)
¶ Paris BnF Fr. 800 : parchemin. 115 f. 340 x 235 mm. XVe s. La devise  »A vous en est » (du propriétaire prénommé Henry, et dont le nom a été gratté, se lit à plusieurs reprises. Sur une feuille de garde, en fin de volume : Ce Roman de la Roze a esté achapté de l’inventaire de feu maistre Jehan Brinon, seigneur de Villennes, par moy. De Ranconnet. Les livres du président de Ranconnet ont été confisqués sous Charles IX et réunis à la bibliothèque de Fontainebleau, où celui-ci reçut le n° 499 (Langlois, p. 7-8)
¶ Paris BnF Fr. 802 : (Langlois, p. 9-10)
¶ Paris BnF Fr. 803 : Au recto d’une feuille de garde, en tête du volume : « Mémoire que le .xxiije. Jour du mois de novembre l’an mil .cccc. et sept, le jour de saint Clément, a .x. eures de nuit, [fut tué] a Paris, en la vieille rue du Temple, Mons. le duc [d’Orléans], frere du roy de Franche, lequel duc avoit non Louis de Vallois, par Roulet d’Ectonville ». Au-dessous : « Munus exiguum pauperculi Lipambuli Parietarii, pareciani in Hacheim, prope arcem Moguntinam, reverendo in Christo patri et domino Gwilhelmo, ex familia de Honstein prognato, ecclesie ac diocesis Argentinensium presuli, oblatum. Anno virginei partus suiira millesimmum quintentesimmum vicesimo ». Guillaume de Hohnstein occupa le siège épiscopal de Strasbourg de 1506 à 1541. (Langlois, p. 10)
¶ Paris BnF Fr. 804 : Dans l’encadrement du premier feuillet, un écu émanché d’argent et de sable à 4 pièces. En bas du f. 195r le nom de « Le Fevre ». (Langlois, p. 11)
¶ Paris BnF Fr. 805 : (Langlois, p. 12)
Paris BnF Fr. 806 : (Langlois, p. 12-13)
¶ Paris BnF Fr 807 : (Langlois, p. 13)
¶ Paris BnF Fr. 812 : parchemin. 379 f. 304 x 254 mm. Provenance : Louis de Bruges puis Louis XII. Au f. 320v : Loiaument et lieument Le Bourgehier . Nomen scriptoris Salfridus Waryn plenus (Langlois, p. 13-15)
¶ Paris BnF Fr. 814 : parchemin. 132 f. 312 x 235 mm. Au f. 55v, au-dessus de la colonne qui contient les vers 9134-9173, on a écrit : « Jebanne de Conte (?)e ne [lisez : en est) la prove ce que ess. » (Langlois, p. 15)
¶ Paris BnF Fr. 1558 : (Langlois, p. 16)
¶ Paris BnF Fr. 1559 : parchemin. 177 f. 285 x 204 mm. XIIIe s. (fin). Miniatures. Ce manuscrit fit partie de la librairie de Jacques d’Armagnac : En ce présent livre du Roumant de la Rose a cent et .lxxix. feilletz, histoires .xxj. Ce présent volume du Roumant de la Rose est au conte de la Marche. Pour Carlat. Jacques. Signature grattée.
Nombreuses notes insignifiantes ou effacées (plats, gardes). Comme :
La botique de messire Jehan de Meurdon (XVe s.) — Trois paroles sont perdues. C’est assavoir quant on est a cheval, chaucié d’esperons, et on dit a son cheval : da avant ; l’autre quant on est a belle table ou il a bien a mengier, et on dit a son compaignon : mengez ; l’autre quant on est couchié avec une belle dame et on lui dit : tournez vous de ça. Et aussi troys eaves sont perdues, c’est assavoir eave ou on baptise viel juif, l’autre l’eave que on met en bon vin et l’autre l’eave o vieille putain se baigne (XIVe ou XVe s.). — Colas le Dieu de Vaulx (XVe s.).
(Langlois, p. 16-17).
¶ Paris BnF Fr. 1560 : voir la notice de Christine McWebb.
Au dernier feuillet : « Ce livre, nommé le Rommant de la Rose, apartenoit a Jacques de Croismare, en son vivant conseillier du roy nostre sire en son grant conseil, et lieutenant general de Monseigneur le grant seneschal en Normandie, lequel trespassa le . . jour de janvier l’an de grâce mil IIIIc IIIIxx et douze. Priez Dieu pour luy et pour son ame » (XVe siècle). Au-dessous : « Et en l’an mil cinq cens quarente, estant au dit Rouen, ce dit livre m’a esté donné liberallement par Nicolas de Croismare, filz du dessus dit maistre Jacques. Preudomme. »
Au verso du premier feuillet de garde, en tète du volume: « Acheté par Claude Fauchet, conseiller second président pour le roi en sa cour des monnaies, l’an 1570 ». (Langlois, p. 17-19)
¶ Paris BnF Fr. 1561 : (Langlois, p. 19)
¶ Paris BnF Fr. 1562 : (Langlois, p. 20)
¶ Paris BnF Fr. 1563 : (Langlois, p. 20-22)
¶ Paris BnF Fr. 1564 : (Langlois, p. 22)
¶ Paris BnF Fr. 1565 : (Langlois, p. 22-23)
¶ Paris BnF Fr. 1566 : Parchemin. 129 f. 289 x 210. Daté de 1351. 2 colonnes de 42 lignes. Reliure au chiffre (deux G adossés) de Gaston d’Orléans.
C’est le numéro 34 de la liste des livres offerts par Gaston d’Orléans à Louis XIV, liste conservée dans le ms. BnF Lat. 17172, f. 14.
Aucunes gens dient que en songez
………………………………
Atant lu jour et je m’esveille.
Explicit li Rommans de le Roze.
Ou l’Art d’Amours est toute enclose.
Anima magistri Johannis Medunensis per misericordiam Dei requiescat in pace; quia ad laudem, circumspectionem et honorem tocius gentis hunc libellum gallicis verbis intellective et prolicue composuit. Et nos cum ipso requiescamus ut vivamus in pace, et feliciter transeamus per bona temporalia. Amen.
Explicit anno LI°, die Veneriss post festum beati Laure[n]cii. (Langlois, p. 23).
¶ Paris BnF Fr. 1567 : Dans le cadre du 4e feuillet, les armes de Joyeuse écartelées de Saint-Didier (1). Au verso d’une feuille de garde : « Anthoyne de Tournon.  » —  » Jehan.  » (Langlois, p. 24)
¶ Paris BnF Fr. 1568 : Au bas du 2e feuillet : « C’est a moi Claude Fauchet, 4596 « , et au-dessous :  » Maintenant a moy Claude Chrestien, 1602 « . Au bas du f. 142v, des ex-libris ont été grattés. Sur les feuilles de garde, plusieurs ex-libris illisibles : Ysabiau – Gilot Peris. . . (?) – Le Guiguet (?) – Pro Peris. . . diocesis Parisii (ou Perusii). Au bas du f. 103 : « .xxiiii. f. a faire, cestui compté » : et après l’explicit du Roman : « Somme des fueilles : .VIxx et v. ». C’est le compte probablement d’un scribe, qui prenait une copie du manuscrit, (Langlois, p. 24-25).
¶ Paris BnF Fr. 1569 : parchemin. 144 f. 272 x 188 mm. 2 col. de 40 lignes. XIII/XIVe s. En bas du dernier f. : Robert des Esleu, bon garçon, et qui faict la ribauderie. (Langlois, p. 25-26).
¶ Paris BnF Fr. 1570 : Sur une feuille collée en tête du ms., les armes de Guillaume Choul et sa devise : Souvenir et taire, avec cet ex-libris : < Ce Romans est a messire Guillaume Choul, bailly des Montaignes du Daulphiné» ((Langlois, p. 26-27)
¶ Paris BnF Fr. 1571 : (Langlois, p. 27-28)
¶ Paris BnF Fr. 1572 : (Langlois, p. 28-29)
¶ Paris BnF Fr. 1573 : (Langlois, p. 29-32)
¶ Paris BnF Fr. 1574 : (Langlois, p. 32-33)
¶ Paris BnF Fr. 1575 : (Langlois, p. 33-34)
¶ Paris BnF Fr. 1576 : (Langlois, p. 34-36)
¶ Paris BnF Fr. 1665 : (Langlois, p. 36-37)
¶ Paris BnF Fr. 2194 : (Langlois, p. 37)

¶ Paris BnF Fr. 2195 : parchemin. 196 f. 200 x 140 mm. 2 col. 40 lignes. Miniatures. Au bas du f. 146 : Cest livre est a Massiot Austin de Rouen, qui l’acheta le mois de juing l’an mil IIIIc LXX, de ung libratier de Rouen nommé Gautier Neron; qui le trouvera si le raporte, et on lui donera ung bon pot de vin. A l’explicit:

Atant fu jour, atant m’esveille.
Explicit le Rommans de la Rose,
Ou tout l’art d’amer est enclose,
Parfait le derrain jour de may,
En quel compaign out grant say,
L’an mil .ccc. soixante et un,
D’un clerc qui n’aimme point jeün.
J’ai oy haultement amer
Noblez, mout veulent los oster
Tout d’eulz se prouesche n’y est,
Car loenge si leur desplest
Se proeische ne peuent avoir.
Et se le nom voles savoir
De cellui qui cest livre escript,
Et le sournom, sanz nul respit
En .ii. lignez lez trouverez,
Se esbatre vous y voulez,
Excepté une seule lettre
Qu’en la tierce ligne fault mettre

E. Langlois, p. 37-38, propose comme nom de copiste Johan Mulot d’après les premières lettres de ces vers :
J’ai oy haultement amer
Noblez, mout veulent los oster
Tout d’eulz se prouesche n’y est …

¶ Paris BnF Fr. 2196. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 3939. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 9345. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12587. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12588. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12589. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12590. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12591. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12592. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12593. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12594. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12595 : ci-contre détail du f. 10
Voir description et numérisation sur le site de la BnF. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12596. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 12786. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 15109. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 19137. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 19153. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 19154. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 19155. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 19157 : Parchemin. 120 f. 264 x 180 mm. Second tiers du XIVe siècle. 2 colonnes de 42 lignes. En bas du f. 1r : Ex bibliotheca Sancti Germani a Pratis. 1684. Parmi les nombreux essais de plume qui couvrent les derniers feuillets, on peut signaler les noms de Jaques Chaserart escuier — Montresel — Saichent tuit que nous frère Jehan Chassan, prieur du monastaire dez bons homes du boys de Vincennes, fais savoir — J. Huguerin — et la signature N. Perrot (XVIe s.). (Langlois, p. 56).
¶ Paris BnF Fr. 24388 : parchemin. 171 f. 2 col. 292 x 201 mm. XIVe s. Miniatures. Timbre de la Sorbonne. Au f. 172v: Iste liber emptus fuit a Petro dicto Chevalier in vico ovo Beate Marie parisiensi a me subscripto. En face St Remensis. Au-dessous: Baillé a Monsieur Jehannyol, le 4 may 1583, a Lissy. Marie Chevrier dame et doueriere de Lissy. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 24389. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 24390. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 24391. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 24392 : voir la notice de Christine McWebb .. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 25523. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 25524. (Langlois, p. )
¶ Paris BnF Fr. 25525 : Papier. 420 f. 202 x 147 mm. Daté de 1402. 25 longues lignes. A la fin du volume : Cest livre est a Denis du Mesnil, de Dinan : qui le trouvera, si le luy rande, et il poyra le vin. — Ce livre est a moy, Abraham Valier, par don du seigneur de Saint Priest (?).
Au dernier f. :

Chi fenist le Romans de la Rose,
Qu’en .v. sepmaines, véritable chose,
Michiel Ales, par hativesté
Copia, quer la largesce (sic)
N’ovoit (sic) de tenir l’original.
Sovent tart couché et matinal,
Quer n’escrivoit pas a sa guise,
Ains luy convient faire servise;
Pour sa vie convient qu’ahenne
O son seignour de Albenne,
Cardinal en court de Romme.
Du Roumans fenist la somme.

A la fin du volume :

L’an de grâce mil quatre cens
Et deux, de ce bien me recens,
Vers occidens la comette
Fut voue, la queue tout droite,
Enclinant vers septentrion,
Senefiant destrucion
De grant seignour, ou adversité.
Com disoit l’université,
Du peuple, ou mort advendroit,
Et qu’ainsy le trouvoient en droit.
Lors apparut, comme a my pars,
De mie février jusqu’à my mars.
Adone mourit voir Amiens.
Dieux ait s’ame, j’en de ses biens!

Puis copie d’une lettre datée d’Avignon, neuvième indiction. 27 février 1402, par laquelle Nicolas, cardinal, évéque d’Albano, admet Michel Ales, clerc, civitatis Abrincensis oriundum… in familiarem nostrum domesticum continuum commensalem.
Cette note :

XXVe jour de may,
Jour de la feste s. Urbain,
En Avignon fut dit a moy
S’estoit trespassé le cuer vain
De cest siècle Thomas Mulot,
Chanoyne, qui fort reculot
A mourir; or est o ly vers.
Mil.cccc. ij., c’est l’yvers.

À la suite des deux ex-libris, on a transcrit ceci: Icy gist Jehan Camel et son vallet joueur deu lus, en son vivant fol naturel, qui tous les jours i batoit sa fame. Priés a Dieu qu’il en ait l’ame, etc. pour les chandelles.
(Langlois, p. 64-71).

¶ Paris, Arsenal 3337. Provenance : Charles d’Albret, comte de Dreux (+ 1415), XVe s. (colophon f. 123r : “Cy faut le rommans de la rose, Ou l’art d’amours est toute enclose. L’an mil. ccc.IIIIxx dis Fu ce rommans ycy escrips. A suly le chastel sur loire…[erasure]”) ; André Sevin ? (f. 123v et 124r, “Ce liure est a Andre Seuin qui le trouuera, cy luy rendre”; Marc Antoine René de Voyer d’Argenson, marquis de Paulmy (1722-1787), XVIIIe s. (f. 1r). Numérisé en ligne.
¶ Paris, Arsenal 3338. Numérisé en ligne.
¶ Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève 1126 :
vers 1350-1360, parchemin, 155 f. 330 x 218 mm.
Voir la notice de Christine McWebb . Langlois, p. 85. Ci-contre, détail du f. 7v :
Description et bibliographie sur CALAMES.
Numérisé sur E-CORPUS (Bibliothèque Sainte-Geneviève)
(Langlois, p. )

 

ANGLETERRE
¤ Cambridge, Fitzwilliam Museum 169. Voir la notice de Christine McWebb .
¤ London British Library Stowe 947. Parchemin. 155 f. 300 x 215 mm. ca 1320/1340. Français. Décoration attribuée au Maître de Fauvel. Langlois, p. 146, 238. Ci-dessous détail f. 55 :
Copyright © The British Library

¤ London British Library Yates Thompson 21: parchemin. 171 f. 317 x 225 mm. ca 1380. Français. Miniatures. Voir notice de Christine McWebb .
¤ Oxford Bodleian Library ms. Add. A. 22 : parchemin. f. 9-188. ca 1300. Français. Notice du catalogue.
¤ Oxford Bodleian Library ms. e Mus. 65 : parchemin. ca 1390. Français. Miniatures. Grisaille. Notice du catalogue.
¤ Oxford Bodleian Library ms. Selden Supra 57 : parchemin. Miniatures. Français. 1348. Notice de Christine McWebb .

ALLEMAGNE
¤ Frankfurt ms. lat. quart 65 [ numérisé ] [ notice catalogue ]
¤ Leipzig Universitätsbibliothek ms 1615
¤ Stuttgart Württembergische Landesbibliothek Cod. poet. et phil. fol. 6 : parchemin. 205 f. 335 x 240 mm. Français. ca 1416. [ Notice du catalogue ] [ numérisé ]
¤ Stuttgart Württembergische Landesbibliothek Cod. poet. et phil. fol. 22 : parchemin. 346 f. 270 x 195 mm. f. 1-85. XIV/XVe s. Vieux flamand. Notice du catalogue.

AUTRICHE
¤ Wien Österreichische Nationalbibliothek Cod. 2568
¤ Wien Österreichische Nationalbibliothek Cod. 2592. Voir la notice de Christine McWebb .
¤ Wien Österreichische Nationalbibliothek Cod. 2630

BELGIQUE
¤ Bibliothèque Royale 4782 : parchemin. 148 f. 250 x 187 mm. Voir la notice de Christine McWebb .

ITALIE
¤ Florence BN Laurenziano A.D. 153. Notice de Christine McWebb .

PAYS BAS
¶ The Hague, MMW 10 B 29 : vélin. 149 f. 278 x 210 (210×153) mm. Miniatures. Paris, ca 1350-1375. Possesseurs: M. Chevallier, prieur de Corbie (1589). H.-F. d »Aguesseau (1668-1751); son fils, J.-B.-P. d’Aguesseau (1701-1783). Mme de Pompadour.
¶ The Hague, KB 120 D 12 : vélin. 138 f. 280 x 188 mm. France. ca 1450. 1 miniature.
¶ The Hague, KB 120 D 13 : vélin. 140 f. 235 x 176 mm. France. ca 1300-1350. 10 miniatures. Ci-contre détail f. 4r :
© Koninklijke Bibliotheek

POLOGNE
¶ Varsovie, National Library. Provenance : Aumont de Guersnay ( voir ) Maître du Policratique.

USA
¶ Berkeley, University of California, The Bancroft Library, UCB 144 : parchemin. 135 f. 320 x 235 mm. Fin XVe s. Miniatures. [Description DS]
Rose 144
¶ Cambridge, Harvard University, Houghton Library,  Ms Fr 039. [Description DS]
¶ Columbia, University of Missouri, Ellis Library, Special Collections, Fragmenta Manuscripta 156 [Description DS]

rose 156

¶ New York, Columbia University, Rare Book and Manuscript Library, Plimpton ms 284 : parchemin. 6 f. 340 x 250 mm. Miniatures. Fin XIVe s.
¶ New York, Columbia University, Rare Book and Manuscript Library, Plimpton ms 285 : parchemin. 2 f. 320 x 190 mm. Début XVe s.
¶ New York, New York Public Library, Spencer Collection ms. 078 : parchemin. 171 f. 314 x 258 mm. Miniatures. Fin XVe s.
¶ Chicago, University of Chicago Library MS 1380 = numérisé sur le site Rose & Chess.
¶ Columbia, University of Missouri, Ellis Library, Fragmenta Manuscripta 156 : parchemin. 1 f. r/v. 230 X 170 mm. Début XIVe s. Miniatures.
¶ New York Pierpont Morgan Library M.372 : parchemin. 142 f à 2 colonnes de 40 lignes. 300 x 210 mm. France, ca 1320.
¶ New York Pierpont Morgan Library M.185 :
¶ New York Pierpont Morgan Library M.503 :
¶ New York Pierpont Morgan Library M.48 :
¶ New York Pierpont Morgan Library M.0324 : ci-contre détail f. fol. 21v. Notice de Christine McWebb .

© Pierpont Morgan Library

¶ New York Pierpont Morgan Library M.0120 :
¶ New York Pierpont Morgan Library M.0132 : Notice de Christine McWebb .
¶ New York Pierpont Morgan Library M.0181 :
¶ New York Pierpont Morgan Library M.0245 :
¶ New York Pierpont Morgan Library M.0948 :
¶ New Haven, Yale University, Beinecke Library, ms 592. Fiche catalogue en ligne.

SUISSE
¶ Genève FR 178 : parchemin. 190 f. 290 x 213 mm. Paris, 1353. Voir la notice de Christine McWebb .

Les éditions imprimées :

¤ Edition de Paris 1505.
© Paris BnF

¶ Edition de Paris, Jehan Petit [1493/1497] : Le rommant de la rose Imprime a Paris.
Petit in-folio. Au colophon : [Cest fin du rommant de la rose// Ou lart damours est toute enclose]

En ligne, sur le site Gallica de Paris BnF.

Liens

Le projet de la Milton S. Eisenhower Library of The Johns Hopkins University and The Pierpont Morgan Library
ICOROSE : Université de La Laguna (Espagne)
ROSE & CHESS (University of Chicago)
Lire le Roman de la rose — Texte et Images, par Christine McWebb sur le site MARGOT de l’Université de Waterloo : extraits de son ouvrage Debating the Roman de la rose : A Critical Anthology, New York, Routledge, 2007.
Voir de très précieuses indications sur le site ARLIMA (manuscrits, bibliographie) données par Laurent Brun .
Project Gutenberg’s
Daniel Heller-Roazen, La perte de la poésie.
Michel Zink (Collège de France): résumé de cours, année 2003-2004, en partie consacrée au Roman de la Rose (format pdf). Info de Benoît Beyer de Ryke.

Bibliographie : textes en ligne

Le Roman de la rose, éd. M. Méon, 1814 : Volume I – Volume II – Volume III – Volume IV –
Le Roman de la rose, éd. Francisque Michel, Paris, 1864 : Volume I – Volume II – Volume III – Volume IV – Volume V –
Le Roman de la rose, éd. Pierre Marteau / Jules Croissandeau, Orléans, Herluison : Volume I  (1878) – Volume II (1878) – Volume III  (1878) – Volume IV  (1879) – Volume V (1880) –
Felix Guillon, Étude historique et biographique sur Guillaume de Lorris: auteur du Roman de la rose, Orléans et Paris, 1881.
Ernest Langlois, Origines et sources du Roman de la rose, Paris, 1891.
F. W. Bourdillon, The Early Editions of the Roman de la Rose, London, 1906.
E. Langlois, Les manuscrits du Roman de la Rose, 1910.
Le Roman de la rose, éd. Ernest Langlois, Paris, Champion : Volume I (1914) – Volume II  (1920) – Volume III  (1921) – Volume IV  (1922) – Volume V (1924) –
De la Rose. Texte, image, fortune. Ed. Bel C., Braet H. Peeters, 2006.

 

Copyright


2 commentaires

  1. Jos van Heel dit :

    Manuscrit MMW 10 B 29 n’est pas l’exemplaire de Madame de Pompadour. Pour son provenance correct voyez: A. Korteweg, Splendour, gravity and emotion (Zwolle 2004), p. 207, n° 32.

  2. Thanks again for the article post.Much thanks again. Really Cool.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s